HDR présentée par Éric Bavu

Méthodes Temporelles en Acoustique : Réseaux de transducteurs

Retournement temporel - Problèmes inverses - Deep Learning

Soutenue le 11 décembre 2019 devant le jury composé de :

Claire PRADA Institut Langevin, ESPCI Paris Rapporteur
Philippe ROUX Institut des Sciences de la Terre (ISTerre), Ondes & structures, Grenoble Rapporteur
Claude DEPOLLIER Laboratoire d'Acoustique de l'Université du Maine (LAUM), Le Mans Rapporteur
Emmanuel VINCENT MULTISPEECH, Laboratoire lorrain de Recherche en Informatique et ses Applications (LORIA), Vandoeuvre-lès-Nancy Examinateur
Rozenn NICOL Orange Labs, Lannion Examinateur
Jean-Hugh THOMAS Laboratoire d'Acoustique de l'Université du Maine (LAUM), Le Mans Examinateur
Alain BERRY Groupe d'Acoustique de l'Université de Sherbrooke (GAUS), Université de Sherbrooke, Québec, Canada Examinateur
Alexandre GARCIA LMSSC, Le Cnam Paris Garant

Résumé :

Ce mémoire d'habilitation à diriger des recherches fournit une vue d'ensemble sur mes travaux, depuis mon recrutement en tant que Maître de Conférences en Acoustique au Conservatoire National des Arts et Métiers, en 2009.

Les différents axes de recherches sur lesquels je me suis concentré depuis cette date ont pour fil conducteur l'utilisation de méthodes temporelles multicanales, pour le traitement des données associées aux réseaux de transducteurs. J'ai développé ces méthodes pour les appliquer à la résolution de problèmes inverses en environnement industriel, à l'élastographie du corps humain pour le diagnostic médical, à la localisation de snipers et de drones, ou encore pour proposer des stratégies d'apprentissage profond appliquées à la localisation de sources sonores, et à la reconnaissance de parole ou de sons environnementaux.

Pour chacune de ces applications, je fournis dans ce document une description des méthodes proposées, ainsi qu'une synthèse des résultats les plus importants obtenus. La cohérence et les liens entre les différents projets sont mises en exergue, et les chapitres sont systématiquement illustrés de résultats numériques et expérimentaux. Le développement de dispositifs miniaturisés pour la synthèse de champs sonores et la captation est également mise en avant, puisque c'est l'une des caractéristiques de mes travaux de recherche ces dernières années.

En fin de document, je propose également six propositions concrètes de recherches pour les années à venir, permettant ainsi d'exposer ma vision à court et moyen-terme des développements qui pourraient être réalisés sur la base de mes travaux.



Laboratoire de Mécanique des Structures et des Systèmes Couplés - LMSSC